Politique de la ville

Lettres d'information

Accueil > Politique de la ville > Lettres d'information

Lettre d'information du réseau projets urbains

Actualités

Le GART souhaite de nouveaux financements pour les transports publics. (09/11/2012)

Soyez le premier à rédiger un commentaire !

Les représentants des autorités organisatrices de transport misent sur la prochaine loi de décentralisation pour faire passer un certain nombre de réformes prévues pour constituer des alternatives à la route.


Le Groupement des autorités organisatrices de transport (GART) a décidé d'apporter sa contribution aux débats sur l'acte III de la décentralisation. « L'organisation des transports est régie par la loi de 1982. Depuis, les usages ont changé avec le développement de l'auto-partage, du covoiturage, souvent en combinaison avec des transports en commun »explique Roland Ries, président de l'organisation. Dans le cadre de la future décentralisation, le GART propose que l'Etat reste « le garant de la couverture cohérente du territoire en moyens de transport d'autant qu'il est financeur ou co-financeur » explique Roland Ries. Pour renforcer les transports publics, le GART propose d'instaurer « une véritable contribution du monde routier aux transports publics par la mise en oeuvre effective de l'écotaxe poids lourds ». Une solution qui risquerait fort de déclencher d'importants mouvements sociaux.

Le GART propose que les Régions assurent la coordination des déplacements entre la voiture et le transport en commun. Elles bénéficieraient d'une « ressource dédiée, pérenne et dynamique pour financer les dépenses d'investissement et de fonctionnement des TER ». Cette dotation financière serait fournie par une augmentation de la dotation propre à l'exploitation ferroviaire.

Lettre d'information du réseau projets urbains
Extrait de Lettre d'information du réseau projets urbains - N° 289 (09/11/2012)
Téléchargez le N° 289 - Archives - Vous abonner